Restriction de requêtes sur Google, mise à jour de SeeUrank

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...Loading...
Par Lionel Miraton le 15 mars 2011 Logiciel SeeUrank
15 mar 2011
3

Depuis toujours, certains moteurs de recherche limitent le nombre de requêtes qu’un utilisateur peu faire. C’est le cas notamment de Google et Yahoo.

Pourquoi les moteurs limitent les requêtes ?

Pour ces moteurs, limiter le nombre de requêtes par utilisateur est le moyen de s’assurer que les ressources informatiques consommées sont utilisées pour une recherche d’information (qui rapporte de l’argent avec la pub), et non pour alimenter quelconque base de données (ce qui ne rapporte rien en pub).

Une restriction accrue sur Google depuis peu

Depuis vendredi 11 mars 2011, nous constatons avec vous que Google à très sensiblement réduit le nombre de recherches qu’un utilisateur peut réaliser. Cela provoque donc des incidents de recherche dans SeeUrank qui peine à compléter les analyses demandées. Ce n’est pas un bug du logiciel, mais un changement de comportement du moteur de recherche. SeeUrank n’est évidemment pas le seul outil affecté. Tous les systèmes de contrôle de positions dans les moteurs sont pareillement limités.
Il est déjà arrivé dans le passé que Google réduise ponctuellement le volume de requête disponible, pendant 2-3 jours. Ne sachant pas combien de temps cette restriction va durer, nous avons décidé de modifier le comportement du crawler de SeeUrank.

SeeUrank s’adapte

En effet, nous vous proposerons aujourd’hui une mise à jour de SeeUrank qui intégrera notamment une fonction de temporisation améliorée.
SeeUrank intègre déjà une fonction de temporisation automatique des requêtes. Cette fonctionnalité de temporisation intelligente permet au logiciel d’adapter son comportement de crawl au niveau de tolérance individuel de chaque moteur de recherche. Concrètement, nous avons étudié le niveau de tolérance de chaque moteur et adapté le comportement du logiciel en conséquence. Par ailleurs, cette temporisation a été optimisée pour un crawl plus rapide. La temporisation n’est active que si nécessaire. En effet, inutile de vous faire perdre du temps en temporisant les requêtes si vous interrogez des moteurs très permissifs, ou si le niveau de requête est faible. En fonction du volume global de requête que vous envoyez sur chaque moteur, SeeUrank va calculer automatiquement la temporisation nécessaire entre chaque requête.

Dans la mise à jour d’aujourd’hui, nous avons modifié les paramètres de sensibilité de Google, mais aussi la manière de comptabiliser les requêtes.
Ce ralentissement du crawl sur Google devrait réduire significativement le nombre d’incidents de recherche.

Notez : Les conseils suivants sont plus que jamais d’actualité !

  • Limitez la profondeur d’analyse au strict minimum. L’impact de cette mesure est très fort sur Google. 30 positions sont classiques, descendez à 20 si vous êtes très entravés.
  • Limitez la profondeur d’analyse, vraiment, c’est important.
  • Étalez vos analyses. Ne cumulez pas les volumes de requêtes de vos analyses en les lançant les unes derrières les autres. Les fonctions de planification de SeeUrank permettent de planifier le jour et l’heure d’exécution. Profitez-en.
  • Désactivez les autres outils ou extensions Firefox qui font des requêtes sur les moteurs (SEO Quake, SEOpen, SEO Link Analysis…)

A propos de : Lionel Miraton

Responsable Webmarketing & Formation chez Yooda. Dans le SEO depuis... 1999. Avec Yooda depuis 2006.

Newsletter Yooda

Recevez une fois par semaine la veille SEO & Webmarketing par Yooda.

3

Commentaires à "Restriction de requêtes sur Google, mise à jour de SeeUrank"

Daniel Roch à écrit :

Samedi 19 mars 2011 à 11:04

Je confirme que Google est beaucoup plus strict en la matière.

Près d’une analyse sur deux est stoppée sur mon compte, et j’ai dû désactiver la récupération du PR et réduire comme indiqué la profondeur d’analyse pour pouvoir passer outre…

[…] nous l’avions détaillé précédemment, Google limite les requêtes qu’un utilisateur peut envoyer sur le moteur. Nous avons mis en place dans SeeUrank des […]

Suites de l’incident serveur d’hier matin | Yooda BLOG à écrit :

Mardi 27 décembre 2011 à 1:35

[…] cas, si vous rencontrez des problèmes d’incidents persistants qui ne vous paraissent pas liés aux volumes de requêtes, signalez-nous le problème à support@yooda.com ou via l’interface web : […]