Décapchuler

Lionel Miraton,
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...

Verbe du premier groupe.
Apparu au début du 21ème siècle.

Définition

Décapchuler signifie passer automatiquement le captcha (test de Turing) restreignant l’accès à un service pour permettre l’automatisation d’une tâche.

 

Note :
Normalement, un captcha n'a rien à voir avec des chats. Sauf que parfois, on a un captcha où il faut reconnaître des chats. On appelle alors cela un capchat !
C'est un cas particulier, mais cela ne change rien au problème de la décapchulation.

Google, dessine-moi un captcha

Google est à la fois un moteur de recherche et une régie publicitaire. Bien entendu, Google ne souhaite pas gaspiller les ressources coûteuses du moteur pour un trafic qui ne génère pas de revenus publicitaires.
C’est compréhensible mais pénible pour les clients de Google, les webmarketeurs; qui ont eux besoin d’un maximum d’information sur la visibilité de leur site et de leurs concurrents. D’autant que les outils de Google pour les webmasters sont assez… limités. Evidemment. Ce n’est pas dans l’intérêt de Google que les annonceurs Adwords prennent des décisions SEO/SEA parfaitement rationnelles non-plus ! Comme on dit, « quand c’est gratuit, c’est toi le produit ». 😉

Le douanier Google

Dans ce contexte, le captcha est un peu le contrôle douanier de Google.
Il utilise son flair légendaire pour repérer les comportements suspects dans la file de requêtes reçues par ses serveurs. Et lorsqu’un comportement lui paraît douteux... Paf ! Contrôle d’identité !

Ca vous rappelle quelque chose ?

Google gagne toujours deux fois

A l’origine donc, les captchas sont destinés à exfiltrer le trafic automatisé. Mais chez Google on est gourmand ET malin.

C’est ainsi qu’en remplissant des captchas, vous avez GRATUITEMENT aidé Google à faire de la reconnaissance de caractère dans des livres scannés, sur des panneaux de signalisation routière ou encore à reconnaître des objets sur une photo. De quoi donner un 685ème ulcère à Gérard Filoche.

La délocalisation (payante) de votre travail gratuit

Magie de la mondialisation, il existe depuis quelques années des services de décapchulation (forme nominale du verbe décapchuler). En clair, des armées d’indiens et de pakistanais sont payés (pas cher) pour remplir des captchas à votre place.

Le principe est simple. Vous créez une application qui automatise l’utilisation d’un service web. Et lorsque celui-ci veut vous entraver en vous balançant un captcha, vous capturez le captcha (non, pas comme un Pokémon), et l’envoyez via une API à l’autre bout de la planète à un expert en captchas qui le résoudra pour vous et renverra le résultat à votre application qui pourra continuer à fonctionner. Une véritable industrie.

Techniquement, ça marche tellement bien qu’on en viendrait à se demander si les pages de résultats de Google ne sont pas elles aussi produites par des pakistanais...

Un peu comme dans cette fiction.

 

Cet article à vocation humoristique fait partie de notre Désencyclopédie du Webmarketing

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...
2 Commentaires
Patrick DUHAUT

Vous êtes des grands malades !

Lionel Miraton

Merci !

Laisser un commentaire