Chaque semaine, retrouvez la sélection des meilleurs articles SEO & Webmarketing.

Visibility Web Day, conférences gratuites SEO / SEA / SMO

Ne tardez pas à vous inscrire pour la journée de conférences du Visibility Web Day qui aura lieu en préambule du salon e-tourisme #VEM7 le 3 février prochain à Saint-Raphaël.
Des intervenants de qualité se sont mobilisés pour vous proposer un programme riche et varié.
Informations et réservations

Google Panda intégré à l’algorithme de classement

Une analyse en profondeur réalisée par le site américain TheSEMPost a permis de clarifier l’évolution de Panda. Ce dernier ne serait plus lancé par vagues… sans pour autant fonctionner changer de manière continue. Si on lit entre les lignes, cela pourrait signifier que les critères de Panda continuent à évoluer par palliers, mais que sa prise en compte a lieu dès le crawl des sites web.
Lire l’article

Les e-commerçants dans l’obligation de proposer une procédure de médiation

Depuis le 1er janvier 2016, les e-commerçants français ont pour obligation de proposer aux consommateurs une procédure de médiation en cas de litige sur une commande. Cette procédure doit s’appuyer sur un médiateur indépendant.
Lire l’article

13 optimisations essentielles pour Prestashop

Olivier Clémence propose une liste de 13 réglages et optimisations pour améliorer les ventes ou le SEO sur Prestashop.
Lire l’article

Une autre update massif de Google le weekend dernier

Comme la semaine précédente, Google a procédé à une mise à jour provoquant des variations massives dans les classements.
Lire l’article

Pourquoi les entreprises deviennent des médias

Compte rendu très intéressant d’une table ronde sur le sujet… « Les entreprises ne contrôlent plus leur image et doivent assumer sa divergence afin de la valoriser : leur crédibilité se nourrit de l’acceptation – et même de l’appropriation – des diverses opinions émises à leur endroit. »
Lire l’article

Comment tirer profit des nouvelles fonctionnalités d’Adwords

Aperçu des nouvelles fonctionnalités d’Adwords
Lire l’article

[humour] Vis ma vie de star-up au CES

La start-up Bookweather ressucite le détournement des dialogues du film « La chute » pour une vidéo extrêmement drôle sur les attentes d’une start-up française au CES Las Végas.
Lire l’article

Voilà, c’est tout pour cette semaine, et c’est déjà pas mal !

Chaque semaine, retrouvez la sélection des meilleurs articles SEO & Webmarketing.
 

Airbnb s’attaque aux voyages d’affaires

AirbnbBusiness permet aux salariés de réserver leurs hébergements sur le compte de l’entreprise et propose des rapports.
Lire l’article  

Marketplace Amazon : des tarifs plus agressifs sur les services logistiques

Une nouvelle grille tarifaire compétitive va être proposé aux commerçants pour les services d’expédition et de stockage pour la market-place.
Lire l’article  

Les réaction du blogueur face aux communiqués de presse

Un blogueur explique ses réactions aux différents types de communiqués de presse.
Lire l’article

YOODA INSIGHT, en route pour 80 millions de mots-clés !

Notre outil d’analyse de marché et de la concurrence YOODA INSIGHT voit ses capacités augmenter. L’objectif est d’atteindre 80 millions de mots-clés en français pour le début de l’automne. Un régal pour votre recherche de mots-clés. 
Lire l’article

Google Panda 4.2 a été lancé

Google a confirmé un nouvelle mise à jour de son filtre Google Panda. 
Lire l’article

L’histoire commune des moteurs de recherche & du SEO

Sur son blog, le CIGREF propose un résumé de l’histoire commune des moteurs de recherche et du SEO. Un propos clair et bien rédigé pour expliquer ce métier.
Lire l’article

 

 

Voilà, c’est tout pour cette semaine, et c’est déjà pas mal !

Google Penguin est le filtre anti-spam du moteur de recherche Google qui s’intéresse au spam de liens. Depuis 2012, il est le cauchemar des référenceurs, tant il sanctionne des pratiques couramment admises par le passé. Ainsi, les référenceurs doivent, non-seulement doser au plus juste leur linking, mais aussi nettoyer l’héritage des années passées. Pire, Penguin rend possible le negative SEO, et impose donc une surveillance constante de ses backlinks.
Alors, comment analyser le risque de pénalité Penguin de son site ?

 

Comment analyser le risque de pénalité Penguin ?

De manière générale, Penguin sanctionne les liens non-naturels. Toute la question est de savoir ce que Google considère comme un lien non-naturel.

L’abus d’ancres optimisées

Penguin cible principalement l’abus d’ancres optimisées. Par ancre optimisée, on entend que le texte qui sert de support au lien est constitué de mots-clés de recherche. Et qu’il est donc susceptible d’améliorer artificiellement le positionnement du site sur ce mot-clé. Un lien avec une ancre optimisée peut-être tout à fait naturel. L’abus peut se manifester par l’apparition de cette ancre optimisée sur de nombreux sites, ou par la répétition de cette ancre optimisée sur toutes les pages d’un site (lien dit « sitewide »).

 

1/ Repérer les liens sitewide optimisés

Pour repérer les liens sitewide optimisés, je vais utiliser le module d’analyse des backlinks de SEEURANK (essai gratuit, tout ça…) parce qu’il fait tout le travail.

Dans le module Popularité, allez sur l’onglet analyse des liens, cliquez dans la colonne « Ancres » de votre site pour en faire apparaître la liste. Classez ensuite le tableau par nombre de backlinks. Vous faites ainsi apparaître les ancres les plus utilisées dans les liens vers votre site.

 Google Pinguin - analyser liens spammys sitewide

L’exemple ci-dessus fait apparaître parmi les ancres les plus utilisées, 4 ancres optimisées provenant de quelques sites seulement.
On a donc la combinaison « ancre optimisée + lien sitewide » qui est le signal de partenariats risqués. Si le lien se justifie éditorialement (thématiques connexes), il est alors préférable de demander au partenaire la désoptimisation du lien. Si le lien n’a pas vraiment de justification éditoriale, il faut alors demander sa suppression.

 

2/ Repérer les ancres optimisées fréquentes

Au-delà du nombre de liens utilisant la même ancre, on peut repérer une sur-optimisation lorsqu’une ancre optimisée est utilisée sur beaucoup de domaines référents différents.
Encore une fois, SEEURANK nous donne immédiatement l’information puisqu’il suffit de trier le tableau précédent par la colonne « Sites liants ».

Google Pingouin - Repérer l'abus d'ancres optimisées

Dans l’exemple ci-dessus, on remarque qu’une ancre optimisée est utilisée à l’identique par 12 sites référents, ce qui peut sembler suspect.
Il faut alors étudier un à un ces liens (on obtient la liste détaillée en cliquant sur la ligne). Ces liens devront sans doute être désoptimisés. En effet, dans tous les cas où l’usage d’une ancre optimisée n’est pas justifiée éditorialement, l’ancre devra être modifiée au profit de la marque ou de l’URL.

 

3/ Surveiller le negative SEO

Comme je le disais en préambule, Penguin occasionne des dommages collatéraux. Il permet de nuire à un site assez facilement à l’aide de liens spammy.

SEEURANK permet d’identifier facilement les nouveaux backlinks. Cela permet évidemment de suivre ses efforts de linking, mais également de détecter le plus tôt possible toute tentative de negative SEO.

Google Pingouin - éviter le negative SEOAvec cet autre exemple, on peut voir apparaître de nouveaux liens en provenance d’un réseau d’annuaires en sous-domaine (près de 100). Ces annuaires clonés sont de très mauvaise qualité et sont à coup sûr un signal très spammy envoyé à Google. Dans ce cas, vous n’avez d’autre choix que de les faire supprimer au plus vite ou d’utiliser l’outil de désaveu de liens de Google. Cherchez également l’apparition de sites étrangers. Le negative SEO utilise beaucoup de spam de blogs et forums sans grande distinction de langue.

 En surveillant ces 3 points, vous pourrez vous préserver de Google Penguin. A vous de jouer !

Vérifiez votre risque Pinguin avec SEEURANK ! 
essai gratuit sans engagement