Pourquoi et comment Google géolocalise-t-il ses résultats de recherche ? Quels sont les enjeux pour le SEO ?

Pourquoi Google localise ses résultats ?

Le métier de Google est de trouver la réponse la plus pertinente à la recherche de l’internaute. Sur certaines requêtes, la proximité géographique des résultats de recherche avec l’internaute lui-même peut être essentielle à la pertinence. Pour d’autres, non.

Il y a quelques années, la localisation n’opérait qu’à un niveau national. Désormais, lorsqu’on parle de localisation des résultats de Google, on fait référence à la géolocalisation à l’échelle d’une ville.

L’enjeu SEO c’est le référencement local

Conséquence immédiate de la localisation pour les référenceurs, l’émergence de possibilités de SEO localisé. Certes, cela peut complexifier le contrôle des positionnements. La recherche « restaurant » ne renverra pas le même résultat à Paris, Lyon, Marseille.

Pas de catastrophisme !

 Mais c’est plutôt une bonne nouvelle pour tous les SEO qui doivent positionner un site qui promeut une activité locale (commerce, services, hôtellerie). C’est comme si Google avait divisé la concurrence.

Pour ceux dont le business n’est pas local, dans la majorité des cas, l’influence de la localisation sur les SERPs soit nulle ou faible sur vos requêtes.

Pour les autres, je pense aux portails nationaux qui référencent des sites locaux, il faudra adapter son contrôle de positionnement.

La localisation de l’internaute

Cette localisation des résultats met en œuvre plusieurs mécanismes. Pour déterminer des résultats de proximité, Google doit d’abord localiser l’internaute. Il nous attribue à tous une localisation par défaut, basée sur l’IP de connexion internet.

Vous pouvez visualiser ici votre localisation par défaut.

Localiser requêtes Google

Cette localisation par défaut est modifiable (au même endroit). Ainsi, vous pouvez indiquer manuellement une ville du pays, une région ou même « France » (pour obtenir des résultats génériques sans localisation).

« Query Deserves Local »

On sait que Google utilise des algorithmes de typage des requêtes comme QDF (Query Deserves Freshness) pour identifier les requêtes d’actualité. De toute évidence, Google utilise également un algorithme qui type les requêtes nécessitant des résultats de proximité.

Dans le cas où l’internaute indique une localité dans son expression de recherche (exemple : « club de plongée Saint-Raphaël »), il n’y a pas d’ambigüité. L’internaute exprime clairement son intention de recherche locale.

Il n’en est pas de même pour les recherches génériques, c’est-à-dire où l’internaute n’a pas mentionné de localité. Alors, Google va automatiquement distinguer les requêtes où il juge que l’internaute préférera des réponses locales. On pense évidemment à « restaurant », « garagiste », « fleuriste », « appartement », « imprimerie », « hôtel »… ah non, pas « hôtel » !

Toutes les requêtes précédemment citées bénéficient d’une « localisation » forcée par Google. Sauf « hôtel » donc. L’explication me semble à rechercher dans le comportement des internautes. Il semble que les habitudes des internautes dans l’hébergement de tourisme (hôtel et camping) soit très portées sur l’usage de grands portails nationaux ou internationaux (ex. Trip Advisor). On peut supposer que l’algorithme qui identifie les recherches « locales » analyse les usages de recherche des internautes.

De même on peut supposer que l’algorithme attribue un « degré de localité » à une requête, ce qui permettra à Google de doser les proportions de résultats locaux/nationaux.

Les résultats « Google Local »

Google propose une one-box de résultats locaux. Apparaître dans ces résultats nécessite la création d’une fiche Google Places / Google+ Local.

onebox-Google-local

Les résultats naturels localisés

Sur les requêtes qui seront identifiées par Google comme étant des recherches de proximité, les one-box Google Local ne sont pas les seuls résultats de proximité. Les résultats organiques peuvent eux-aussi être localisés !

Pour la localisation des résultats naturels, Google pourra proposer selon la requête une proportion plus ou moins grande de résultats locaux.

>Résultats naturels localisés

Vous pourrez également noter sur ce type de requêtes la présence accrue des gros annuaires listant des résultats locaux (ex. Pages Jaunes) ou des annuaires spécialisés (ex. Allogarage). Ils constituent donc un bon relais de visibilité.

La superposition des résultats naturels & locaux

Pendant plus de 2 ans, Google à superposé les résultats naturels & locaux. C’est-à-dire qu’un site ne pouvait apparaître qu’une seule fois dans une SERP. Les résultats naturels et les résultats locaux étaient fusionnés pour les sites en doublons. Certains avaient interprété à tort cela comme un recul du  nombre de résultats naturels.

Cet affichage unifié semble un comportement logique… mais depuis un gros trimestre, il n’est plus utilisé. Pour une raison que j’ignore, un site peut désormais apparaître à la fois en naturel et en adresse dans la même SERP. A surveiller.

Comme vous le voyez, cette localisation des résultats n’est pas un obstacle insurmontable, ni pour obtenir des positions, ni pour les mesurer. Dans bien des cas, cela constitue même une opportunité de visibilité accrue pour les petits sites web.

Dans un prochain article, je détaillerais comment obtenir des résultats géolocalisés avec SeeUrank, ou au contraire des résultats génériques.

Découvrez comment contrôler votre référencement local avec SeeUrank

SeeUrank permet de choisir la localisations des requêtes et ainsi de vérifier son référencement local.

Téléchargez SEEURANK