Lundi, nous avons lancé un nouvel outil appelé INSIGHT qui vous permet d’analyser votre environnement search & content marketing. L’outil repose sur LA plus grosse base de données de mots-clés & positions en français de l’univers.
Vous l’aurez remarqué également, ce lancement est accompagné d’une refonte de l’identité de la marque YOODA. Nouveaux sites, nouveau logo, nouveau slogan. Par ces changements, Yooda signifie un élargissement de son positionnement vers des solutions big-data et digital marketing.La plus grosse base de données SEO

Live data solutions

Ce nouveau slogan de YOODA traduit notre conviction que nos utilisateurs tireront une valeur ajoutée maximale de nos solutions de monitoring, si elles sont enrichies avec des méga-bases de données. La base INSIGHT en est un premier exemple.
En effet, la concurrence sur le web est exponentielle. Chaque jour, c’est près d’1 million de nouveaux sites qui apparaissent sur le web, et on recense déjà plus de 645.000 sites marchands en Europe (FEVAD).
Seule une maîtrise parfaite de son marché et de l’environnement concurrentiel permettra aux acteurs du marketing digital de pérenniser leurs activités. L’analyse des écosystèmes web, devenus très complexes, nécessite des outils de monitoring capables d’acquérir et de synthétiser de grandes quantités d’informations.

Depuis plusieurs mois, YOODA investit donc largement dans la maîtrise des technologies du Big Data. L’objectif est de fournir les outils de marketing qui permettent de maîtriser cet environnement web.

Bien entendu, des solutions d’analyse et de reporting comme SEEURANK auront toujours une place forte dans la gamme YOODA.
Yooda - Live Data Solutions

Ce nouveau logo

Dans la lignée de ce nouveau positionnement de YOODA, le logo a été repensé. Certains y verront des points vaguement reliés. A mon sens, qui est l’avis de référence auquel j’ai le plus tendance à me rallier ;-), la connexion des points symbolise une notion forte : donner du sens à la complexité.
Par ailleurs, il a un côté organique, qui colle bien à l’écosystème web en permanente mutation.

 

Si vous n’avez pas encore testé le nouvel outil INSIGHT, je vous rappelle qu’il est aussi accessible en Freemium, après création d’un compte gratuit.
Testez votre site gratuitement !

 

Aussi séduisant que soit votre site, aussi performant que soit votre référenceur, sur du long terme il y a toujours des moments où votre courbe de trafic pique du nez. C’est inquiétant et c’est gênant… surtout auprès de sa hiérarchie ou de ses clients.
Trafic saisonnier

Variation saisonnière ?

Oui, ce que recherchent les internautes varie avec les saisons. Mieux même, la quantité globale de trafic sur le web varie selon la période. Vous connaissez déjà tous cette angoissante période des fêtes de fin d’années, entre Noël et les soldes, où les e-commerçants se torturent d’angoisse voyant leur trafic s’effondrer juste avant la grande bataille des soldes d’hiver.
La totalité des sites du web sont affectés dans un sens ou dans l’autre par ces différents mouvements saisonniers du trafic. Se pose alors la question : « Comment différencier les baisses de trafic liées à une baisse saisonnière de celles dues à une détérioration globale des positionnements ?».
Oui, comment ?

Le trafic, une donnée insuffisante

Mesurer le trafic est un moyen pertinent et facile d’accès pour mesurer le succès des efforts faits sur un site web, et notamment sur son référencement, mais… Il y a un « mais ».
Vous l’aurez compris, le trafic seul ne me permet pas d’identifier l’origine d’une baisse de trafic en provenance des moteurs de recherche. Et bien,  c’est notre bon vieux positionnement (un peu dopé quand même) qui va venir à notre secours.
En confrontant l’évolution de mes positions dans les moteurs de recherche et l’évolution de mon trafic, je devrais pouvoir déterminer si la hausse ou la baisse de mon trafic moteur est lié à une hausse ou une baisse de mon classement sur mes mots-clés.

Oui, mais comparer l’évolution d’un trafic global avec une liste de dizaines/centaines d’évolutions de positions de mots-clés c’est… du pifomètre. On ne peut pas longtemps justifier le coût d’un référenceur avec des explications au pifomètre.

Evolution de la  visibilité  vs.  évolution du trafic

Les utilisateurs de notre logiciel de référencement SeeUrank eux sont sereins. Ils savent que leur logiciel leur calcule le score global de visibilité de leur site web sur les moteurs de recherche. Une sorte de méta-indicateur de l’évolution de la qualité de leur positionnement (voir l’article sur le score de visibilité).
Mieux, SeeUank leur propose un indicateur qui juxtapose les deux informations dont nous avons besoin ici (trafic moteur et visibilité moteur) : Le graphique de Performance Globale.évolution trafic et visibilité moteurs

Tout au long de l’année SeeUrank aura emmagasiné des informations concernant l’évolution de la visibilité moteur de votre site, mais également l’évolution de votre trafic naturel moteur grâce à l’API Google Analytics. Dans le module « Performance », l’indicateur « Performance globale » compare sur une même échelle de temps l’évolution de votre visibilité dans les moteurs de recherche, et le trafic que cela a permis de générer.

Ainsi, si une baisse de trafic ne s’explique pas par une baisse de visibilité, c’est la saisonnalité qui est à l’œuvre. Vous pouvez désormais le prouver visuellement à vos clients.
Au-delà, si une hausse de votre visibilité dans les moteurs ne s’accompagne pas d’une hausse de trafic, patience. Vous êtes peut-être en « basse saison ». Vous tirerez le bénéfice de vos résultats plus tard.
Les cas de figure sont nombreux, et représentent autant d’interprétations possibles.

A vous de jouer !

Suite à notre précédent article sur l’analyse de la performance d’une page en terme de référencement, je vous propose de réfléchir à la possibilité d’auditer une page pour accroitre son positionnement.

Nous allons ainsi voir aujourd’hui :

Comment nous pouvons analyser et comparer une page produit avec une page concurrente pour améliorer son référencement.

Rappelons qu’une page doit être réintégrée dans son microcosme.  La performance d’une page (en terme de positionnement) s’évalue toujours au regard d’autres pages, au sein du classement des moteurs de recherche. Il est donc important d’analyser l’optimisation d’une page au regard des pages concurrentes. C’est pour cela, que je vais m’efforcer d’illustrer comment nous pouvons benchmarker et comparer l’optimisation de 2 pages web pour accroitre le positionnement de sa page produit.

Imaginons que nous sommes un e-commerçant pourquoi pas notre fameux marchand de Tong en ligne, si cher aux montpellierains. (clin d’oeil @Romuald de nos amis de Weezbe).  Et que nous souhaitions analyser et comparer la page de notre produit phare avec la page de notre « bien aimé » concurrent.

Nous allons utiliser le « module d’analyse de page » du logiciel SeeUrank pour comparer et analyser les éléments intrinsèques des 2 pages, et le module d’analyse des backlinks (popularité) pour repérer la qualité du netlinking des 2 pages.

Les éléments techniques de la page :

Focalisons-nous dans un premier temps sur les éléments techniques des 2 pages :

Taille de la page : la taille de la page est un critère important notamment pour réduire son temps de chargement dans le navigateur.

Temps de chargement : Tous les référenceurs s’accordent à dire que le temps de chargement d’une page impacte sur son positionnement dans les moteurs de recherche comme Google ou Bing. Il va de soi qu’un moteur aura tendance à pénaliser une page qui mettra du temps à s’afficher. Ce facteur a directement une influence sur le qualité perçue par l’internaute. Nous avons tous abandonné le chargement d’une page Web sous prétexte qu’elle mettait trop de temps à s’afficher. Les moteurs (comme Google) se doivent donc de proposer à l’internaute une liste de sites qui correspond bien entendu à sa recherche mais également à des critères qualitatifs. Notons que le temps de chargement d’une page dépend du poids de la partie HTML, du poids des images, et du poids et du temps d’exécution des scripts. Il est communément admis que la limite temps de chargement d’une page rapide à lente est de 1,5 secondes.

Il est important de comparer le temps de chargement de votre page avec celle de votre concurrent. C’est souvent dans le détail que se cache les explications des variations de positionnement entre 2 pages.

Informations synthétiques de contenu :

A l’aide de ce tableau, nous pouvons comparer d’une façon globale le contenu des 2 pages :

Les liens dans la page :

Nous comparons ici le nombre de liens présents dans les 2 pages. Combien pointent-ils vers le site ? vers un autre site ?

Ces liens comportent-ils un attribut nofollow ?

 

Comparaison de la Structure de HTML

Focalisons nous maintenant sur la structure HTML des 2 pages.

Dans l’exemple ci-dessus, on peut s’apercevoir que la page de la boutique de Tong en Vert dispose d’1 Title, de 3 balises H1, de 66 balises H2 , de 0 balise H3 et H4 alors que la boutique concurrente (en Orange) dispose de 0 Title, de 1 balise H1, de 7 balises H2 …. 810 Balises liens (A). Ainsi on identifie tout de suite les faiblesses de chacune des 2 pages (par exemple l’une ne disposant pas de Meta Title et l’autre comptabilise 3 Balises H1). Je ne vais pas pousser plus loin l’interprétation de cet exemple. Quoi qu’il en soit, à l’aide de ce tableau nous pouvons très rapidement identifier les points faibles de notre page par rapport à la concurrence.

SeeUrank nous fournit également le nombre de mots-clés présents dans chacune des balises des 2 pages.

Dans l’exemple ci-dessus, la boutique (page en Vert) dispose de 3 balises H1 comprend 13 mots alors que celle de la boutique concurrente (orange) en compte qu’1 seul mot. Il serait à première vue pertinent d’optimiser ici le titre (H1) de la page Orange. (et surement de rajouter un Title à la page 😉 )

 

Analyse de la densité des mots-Clés

Le module d’analyse de page de SeeUrank nous fournit également l’analyse détaillée du contenu des différentes balises de la page.
SeeUrank liste les mots-clés présents dans chacune des balises; et calcule leur occurrence (nombre de fois présents dans la page), leur densité. SeeUrank calcule également le poids de chaque mot-clé dans la page au regard du référencement.

Ainsi nous repérons facilement les forces et les faiblesses des pages en terme de densité de mots-clés présents dans les pages.

Analyse des backlinks que reçoit la page

Je vous propose maintenant d’analyser la stratégie de netlinking des 2 pages. Pour cela, nous devons utiliser le module « Popularité : Analyse des backlinks » de SeeUrank et configurer le module en renseignant les noms de domaines des 2 sites (ainsi SeeUrank analysera les backlinks des 2 sites). A l’aide d’un zoom sur chacune des pages liées nous pouvons analyser finement le netlinking de chaque page du site.

Tableau des backlinks de la page :

SeeUrank nous renseigne sur le nombre de backlinks que reçoit la page (ici 599) et le nombre de sites uniques qui font un lien vers cette page. On peut ainsi comparer le nombre de backlinks et de partenaires que reçoivent les 2 pages concurrentes. Il va de soi qu’un écart trop important entre les 2 pages aura une forte influence sur leur positionnement.

La liste détaillée des sites partenaires et des pages contenant les backlinks est fourni dans le tableau « Détails des liens ».

Nous disposons du nombre d’ancres uniques que reçoit la page (ici dans l’exemple : 30 ancres différents pointent vers la page). On peut donc analyser les ancres qui pointent vers notre page et s’assurer que les mots-clés (ancres) correspondent exactement à la stratégie de positionnement de la page. Si la page est liée par des ancres qui n’apportent pas d’intérêt à son positionnement (comme des ancres : en savoir plus, une image), on peut imaginer demander au webmaster du sites partenaire de modifier le texte de leur lien.

Les ancres qui pointent vers la page du concurrent sont fournies en faisant l’analyse du site concurrent dans SeeUrank (vous pouvez dans la même analyse paramétrer plusieurs sites).

SeeUrank relève le PageRank de la page qui fait donne le backlink. Le LinkJuice envoyé par la page partenaire est également calculé. Nous repérons ainsi les meilleurs pages partenaires de son site mais également celles de ses concurrents.

Ainsi l’analyse des backlinks des pages fournit de nombreuses pistes d’amélioration de sa performance.

Je ne vous propose pas d’approfondir la présentation de ce module, cela pourrait faire l’objet de plusieurs articles.

N’hésitez à apporter des précisions et des commentaires.

Savoir que son site est présent  en 1ere page dans Google sur 50 mots-clés (sur les 600 mots–clés analysés) est un indicateur de référencement global du site. Il permet d’identifier le niveau de visibilité du site sur les moteurs et ainsi de relever les mots-clés sur lesquels il est positionné.

Ainsi, on peut dire que  ce site est plus ou moins bien positionné sur les mots clés « cibles ».

Mais que pouvons nous dire des pages positionnées  ? Comment suivre la performance d’une page ?

Je vous propose de pousser ici l’analyse du référencement sur les pages des sites et de voir comment le logiciel SeeUrank peut nous aider.

En effet, derrière une page d’un site se cache bien souvent la présentation d’un produit, d’un service, ou d’une action stratégique que l’internaute est sensé réaliser. Plus que le positionnement d’un site dans sa globalité, il est donc indispensable d’analyser et de suivre finement la visibilité et la performance des pages de son site.

Dans cet article, je vais vous présenter quelques pistes pour l’analyser. N’hésitez pas à réagir.

Pages du site positionnées

Dans le module « performance du référencement », vous trouverez dans l’onglet performance : l’analyse de la performance des pages.

Ce  tableau liste  les pages du site qui sont positionnées sur les mots clés que nous suivons. (Rappelons ici que l’on n’est pas limité par le logiciel à un nombre de mots-clés à analyser. Il est donc possible de suivre un nombre de mot clé conséquent comme la longue traine et sans sur coût. Par contre, nous vous conseillons de regrouper vos mots clés).

On repère ainsi les pages qui apportent le plus de visibilité au site, celles qui ont obtenu des positions sur les mots-clés analysés.

Il est important ici de vérifier que ces pages correspondent bien à celles de notre stratégie d’acquisition et de transformation.

Nous pouvons également analyser la stratégie de nos concurrents en  identifiant les pages les plus visibles. Et ainsi identifier les pages qui leurs génèrent le plus de visibilité et par conséquence de trafic.  On pourra définir, par exemple, si les concurrents axent leur stratégie de référencement sur des landing pages ou sur une page spécifique….

Revenons au tableau, pour chacune des pages vous disposez d’indicateurs de performance de la page :

Score de visibilité de la page :

Le score de visibilité est un bon indicateur de l’évolution globale de performance de la page. Plus le score est important plus la page est visible dans les moteurs de recherche (le calcul du score prend en compte l’importance des positions, des mots-clés et des moteurs de recherche). En d’autres mots,  plus la page dispose de bonnes positions plus le score est important.

Nombre de visiteur :
A l’aide de Google Analytics, SeeUrank fourni le nombre de visiteur obtenu sur la page durant la période sélectionnée. On peut ainsi voir la répercutions de la stratégie d’optimisation et de netlinking de la pages sur le nombre de visiteur.

Taux de conversion :
Taux de conversion de la page. (objectifs paramétrés dans Google Analytics)

Chiffre d’affaire
Le chiffre d’affaire généré par l’intermédiaire de la page.

Mots-clés sur laquelle la page est positionnée

Pour chaque page, SeeUrank liste tous les mots-clés sur lesquels la page est positionnée.

Et nous fourni :

–       la position du mot-clé dans le moteur (et son évolution)
–       le score de visibilité obtenu par le mot clé
–       le nombre de visite obtenu par l’intermédiaire du mot clé.

Ainsi nous disposons d’informations précises pour suivre l’impact du positionnement sur la page. Information d’autant plus importante si cette page est une « page produit » d’un site de ecommerce.

Analyse et comparaison des pages HTML :

Je ne vais pas détailler la fonctionnalité d’audit de page du logiciel. Mais sachez simplement que SeeUrank donne la possibilité d’effectuer une analyse complète de chaque page HTML  afin d’identifier les éléments internes d’optimisation de chaque page.


L’analyse stratégique du référencement d’un site nécessite bien souvent de suivre le positionnement de plusieurs centaines, voir milliers de mot-clés toutes les semaines (ou tous les jours).
Pour pouvoir structurer son analyse et prendre de bonnes décisions, il est important de pouvoir regrouper ces mot-clés en fonction de leurs thématiques, de leurs importances ….. de votre stratégie.

Bien structurées, les groupes de mot-clés vous permettront, bien souvent, d’extraire des enseignements stratégiques pour accroitre la visibilité de votre site.

Alors, segmentez vos mots-clés en plusieurs groupes lors de vos analyses pour :

Le logiciel SeeUrank vous propose de créer des groupes de mot-clés afin de segmenter les résultats de vos analyses de Performance et de Concurrence.

Je vais vous détailler ces différents points dans ce post en m’appuyant sur les résultats fourni par le logiciel.

Alors donnez une dimension supplémentaire à l’analyse de vos positions. 😉

-1- Identifiez les faiblesses de votre site par segment de marché

Il est fréquent pour un site de vouloir être visible sur plusieurs thèmes, plusieurs gammes de produits ou de services… Créez des groupes de mot-clés thématiques afin de suivre et d’analyser la performance SEO du site sur vos différents segments de marché ou de produits.

En effet, ce n’est pas parce que mon site est très performant sur la thématique « banane » qu’il le sera tout autant sur la thématique « cacahouète ».  D’une part, parce que la concurrence y est différente ; d’autre part parce que les contenus de mon site visant cette thématique sont différents.

Taux de présence en 1ère page Google pour mes différents groupes de mots-clés

L’utilisation de ces groupes de mots-clés thématiques dans l’analyse de Performance (avec SeeUrank) permet notamment d’obtenir pour chaque thème du site un taux de présence en Top10.
Dans l’exemple ci-dessus, le site est présent en 1ère page de Google sur 94% des mots-clés de la thématique « marketing »… mais il est complètement absent sur les mots-clés des thématiques « webmaster » et « e-mailing ».

-2- Evaluez la force de vos concurrents

On peut utiliser ces groupes de mots-clés pour suivre précisément la force de la concurrence de son site.

En analysant chaque thème, on peut identifier et analyser des concurrents spécialisés et/ou très présents sur un thème particulier (même s’ils sont discrets dans le classement global).
Ainsi, on se rend bien mieux compte de la réalité et de la force de la concurrence en adoptant un découpage thématique plus précis de ses mots-clés.

Sites leaders sur le sous-thème SEM

Dans l’exemple ci-dessus, on visualise les 20 concurrents sur la thématique de « mots-clés SEM ». On dispose de l’évolution de leur classement et de leur score de visibilité. Le site en rouge est le site propriétaire.

-3- Veillez sur votre marque

Pour les marques à forte notoriété, les requêtes incluant directement le nom de la marque sont une part importante des recherches des internautes sur Google.

Il est essentiel à plus d’un titre de vérifier qui se positionne sur ces requêtes contenant votre marque.

En créant un groupe de mots-clés contenant sa marque, je vais pouvoir :

-4- Identifiez les gisements de profit pour accroitre votre business

Une autre approche pour que les groupes de mots-clés vous apporte du relief à votre analyse de positionnement: regroupez les mots-clés en fonction de leur rendement, de leurs caractères stratégiques, des efforts en terme de référencement à mener…

En pratique si le regroupement se fait en fonction du rendement, l’idée est d’isoler dans un groupe les mots-clés qui ont le meilleur taux de conversion et/ou le panier moyen le plus favorable. Autant de mots-clés sur lesquels tout gain de visibilité sera particulièrement profitable… des mots-clés auxquels je dois porter une attention particulière.

-5- Allez à l’essentiel sans sacrifier la vision globale

Suivre son positionnement sur un grand nombre de mots-clés est pertinent, mais crée une surabondance d’information qui peut faire perdre de vue les mots-clés décisifs.

Afin de jongler facilement entre la perception globale de mon positionnement, et l’essentiel, je peux découper ma liste en « mots-clés principaux » et « mots-clés longue traine ».

Ici c’est le trafic généré (fournit dans SeeUrank) qui permet le découpage de la liste de mots-clés en deux groupes.

Mots-clés longue traine ou pas ?

Il n’existe pas de règle permettant de définir ce qui est longue traîne ou pas. La séparation entre ces deux groupes résulte d’un choix arbitraire, adapté à chaque site. Ce découpage permet de se focaliser sur les mots-clés sensibles avant de fouiller la longue traîne à la recherche de mots-clés au potentiel de trafic ou de conversion intéressant. On peut évidemment faire plus de deux groupes.
Notez : Si votre liste de mots-clés longue traîne doit bouger en permanence, Si vous souhaitez enrichir en permanence votre liste de mots-clés longue traîne, il est peut-être plus judicieux d’utiliser une séparation plus forte qu’un groupe de mot-clé.

 

Et vous ? Comment utilisez-vous les groupes de mots-clés ?

Le travail d’un référenceur est jugé sur les positions qu’il obtient. Pourtant, évaluer la qualité globale du positionnement d’un site n’a rien d’évident.
La logique qui consiste à compter le nombre de positions obtenues et leur évolution n’est pas vraiment représentative de la qualité des positions qu’il obtient. C’est pourquoi notre logiciel de référencement professionnel, SeeUrank, calcule le score de visibilité sur les moteurs de recherche de votre site… et celui des concurrents.

Bien sûr, il ne s’agit pas de remettre en cause l’intérêt d’un relevé de positionnement. Vérifier les positions de son site sur des mots-clés est nécessaire pour comprendre comment le site gagne son trafic, et pour identifier les marges de progressions. En revanche, il est difficile de dire quelle est la qualité d’un référencement simplement en regardant une liste de positions :
Quand j’analyse les classements de mon site, je constate que j’obtiens pleins de bonnes positions. Mais les mots-clés ne se valent pas tous. Comment se faire une idée de la qualité de mon positionnement ?
J’ai en même temps des progressions et des baisses. Mais au global, comment évolue mon référencement ?

Le calcul du score de visibilité

La notion de score de visibilité dépasse donc celle du positionnement. Elle vise à refléter de la qualité des positions obtenues par le site dans les classements des moteurs de recherche.

Pour déterminer cette qualité des positions, le score de visibilité tiendra compte de la valeur du mot-clé, de la valeur du moteur, et de la valeur du classement obtenu. En tenant compte de ces différents facteurs, chaque position est donc valorisée individuellement. Le calcul de la valeur d’une position ressemble à : [val. du classement] x [val. du mot-clé] x [val. du moteur]
Le score de visibilité pour l’ensemble du site est donc l’addition des valeurs des positions du site.

En donnant une valeur différenciée aux différents moteurs, aux différents mots-clés, et aux différents classements dans l’appréciation d’une position ; on dépasse la notion de positionnement pour obtenir une indication de la visibilité obtenue par le site sur les moteurs de recherche. Cette visibilité déterminera en grande partie la capacité du site à capter du trafic via les recherches sur ses mots-clés.

Usages du score de visibilité

Cette notion de score de visibilité est utilisée dans l’analyse de Performance et dans l’analyse de Concurrence de SeeUrank, pour des usages différents.

Le score de visibilité au service de l’analyse concurrentielle

Analyse concurrentielle du logiciel de référencement Yooda SeeUrankUtilisé dans une analyse de Concurrence, le score de visibilité permet de répondre aux questions suivantes :

Les résultats sont affichés sous forme de classement par indice de visibilité décroissant. Afin de faciliter la comparaison entre les sites, le 1er site se voit toujours affecter le score de 100. Le score des autres sites est calculé en fonction de ce top score.
Dans l’exemple ci-dessous, le 1er site est environ 2x plus visible que le second. Il est donc très « dominant » sur les mots-clés analysés, avec même un accroissement de l’écart (-7 pour l’indice du concurrent).

Liste des sites les plus visibles de la thématique

Liste des sites les plus visibles de la thématique

Si on répète l’analyse, on voit apparaître l’évolution des classements, et l’évolution des écarts de visibilité entre les sites.

 

Le score de visibilité au service de l’analyse de performance

Analyse de Performance du référencement par le logiciel de référencement Yooda SeeUrankUtilisé dans une analyse de Performance, le score de visibilité permet de répondre aux questions suivantes :

Le score de visibilité est principalement affiché sous forme de courbe. Elle permet de suivre l’évolution de la visibilité de votre site sur les moteurs de recherche, mais aussi de la confronter avec celle des concurrents.

Courbe d'évolution du score de visibilité dans les moteurs de recherche pour 2 sites web, produite par le logiciel de référencement Yooda SeeUrank

Graphique d'évolution de la visibilité de 2 sites

Comme nous l’avions détaillé précédemment, Google limite les requêtes qu’un utilisateur peut envoyer sur le moteur. Nous avons mis en place dans SeeUrank des mécanismes de temporisation intelligents.

Une mise à jour récente de SeeUrank concernant l’interprétation des pages en langues non-occidentales à provoqué l’arrêt d’un de ces mécanismes de temporisation. Il aura suffi d’une variable encodée par erreur au niveau du crawler pour provoquer en cascade une erreur dans la gestion de la temporisation.

« Analyses suspendues sur Google »

Par conséquent, vos analyses de Performance ou de Concurrence ont provoqué ces derniers jours beaucoup plus de blocages d’IP que précédemment. Nous remercions la réactivité des clients qui nous ont signalé la fréquence inhabituelle des « Analyses suspendues sur Google ».

Ce problème est désormais corrigé et la situation revenue à la normale.
Nous nous excusons sincèrement de la gêne occasionnée dont nous mesurons pleinement les désagréments.

Une preuve de l’efficacité de la temporisation de SeeUrank

Cette mésaventure aura eu le mérite de démontrer l’efficacité des mécanismes de temporisation intelligente intégrés à SeeUrank. L’arrêt, puis le rétablissement de cette temporisation a eu un effet spectaculaire. Grace à eux, les restrictions de Google deviennent tout à fait gérables.

Une mise à jour technique et fonctionnelle de SeeUrank Falcon sera publiée aujourd’hui. Voici quelques détails et des conseils pour appliquer cette mise à jour.

Cette mise à jour de SeeUrank cumule des avancées techniques et quelques ajouts fonctionnels. Le change-log détaillé est disponible ici : http://www.yooda.com/produits/soft/changelog.php

Voici quelques points à remarquer dans l’application de cette mise à jour.

Conseils pour appliquer la MAJ

Cette mise à jour touche tous les exécutables du logiciel. Par ailleurs, elle normalise également la base de donnée. De ce fait, l’application de cette mise à jour peut-être longue. Comptez 5 minutes au minimum, et beaucoup plus si vous avez beaucoup de données.
Afin de ne pas immobiliser votre SeeUrank, nous vous conseillons d’exécuter cette mise à jour pendant votre pause de midi ou même le soir.

 

Les mises à jour FONCTIONNELLES

 

Les mises à jour TECHNIQUES

 

N’hésitez pas à contacter le support technique Yooda pour toute question : support (at) yooda .com