Trafic et positionnement sont les deux faces d’une même pièce, celle de la performance du référencement. Grace à une passerelle avec Google Analytics, SeeUrank vous permet de croiser ces deux informations. Ainsi, vous pouvez analyser quantitativement et qualitativement la visibilité d’un site dans les moteurs de recherche et le trafic que cette visibilité à permis de créer.

Comment je fais ?

SeeUrank utilise l’API de Google Analytics pour obtenir les données de trafic d’un site. Il faut donc paramétrer dans SeeUrank les identifiants et mot de passe de votre compte Analytics. Ensuite, indiquer à SeeUrank à quel site il doit relier les statistiques des différents profils Google Analytics.
Pour plus d’informations, sur comment connecter son compte Google à SeeUrank, reportez vous à cet article de la FAQ Yooda.

Pourquoi croiser position et trafic ?

La comparaison positionnement <=> trafic se lit dans les deux sens.

Réévaluer son choix de mots-clés ciblés

Tout d’abord, juxtaposer le positionnement et le trafic qu’il produit permet de réévaluer la pertinence de mon ciblage de mots-clés, en regard du trafic généré.
Contrôler ma position sur un mot-clé me permet de vérifier si j’ai atteint mon objectif de classement sur ce mot-clé. Regarder ensuite le trafic ramené sur ce mot-clé me permet de déterminer si l’effort réalisé pour obtenir cette position en valant finalement la peine. C’est une forme de mesure de R.O.I. de son effort de référencement.

Liste des positions et trafic généré

 

Identifier des gisements de trafic

Ensuite, la rapprochement des informations de positionnement et de trafic permet d’identifier les mots-clés (voire les pages) où le trafic généré est intéressant… et améliorable.

Là où Google Analytics vous permet d’identifier les mots-clés les plus générateurs de trafic, SeeUrank ajoute la position et donc la marge de progression possible. Grace à SeeUrank, vous identifiez les mots-clés avec le meilleur rendement (indépendamment de votre position actuelle) et ré-orientez vos efforts de référencement.

ROI des mots-clés

 

Identifier les effets de saisonnalité

Interpréter les hausses ou les baisses de trafic en provenance des moteurs n’est pas évident… sauf si vous savez comment à évolué votre visibilité sur les moteurs de recherche dans le même temps.
C’est ce que permet SeeUrank en corrélant l’évolution globale de votre trafic et l’évolution globale de votre visibilité dans les moteurs de recherche.
Les effets de saisonnalité deviennent alors évidents. Vous pouvez dès lors interpréter correctement les évolutions de trafic constatées.

Visibilité, trafic et saisonnalité

 

Dans les prochaines semaines, nous détaillerons l’interprétation particulière des différents indicateurs permettant de rapprocher visibilité dans les moteurs de recherche et trafic.

Suite à notre précédent article sur l’analyse de la performance d’une page en terme de référencement, je vous propose de réfléchir à la possibilité d’auditer une page pour accroitre son positionnement.

Nous allons ainsi voir aujourd’hui :

Comment nous pouvons analyser et comparer une page produit avec une page concurrente pour améliorer son référencement.

Rappelons qu’une page doit être réintégrée dans son microcosme.  La performance d’une page (en terme de positionnement) s’évalue toujours au regard d’autres pages, au sein du classement des moteurs de recherche. Il est donc important d’analyser l’optimisation d’une page au regard des pages concurrentes. C’est pour cela, que je vais m’efforcer d’illustrer comment nous pouvons benchmarker et comparer l’optimisation de 2 pages web pour accroitre le positionnement de sa page produit.

Imaginons que nous sommes un e-commerçant pourquoi pas notre fameux marchand de Tong en ligne, si cher aux montpellierains. (clin d’oeil @Romuald de nos amis de Weezbe).  Et que nous souhaitions analyser et comparer la page de notre produit phare avec la page de notre « bien aimé » concurrent.

Nous allons utiliser le « module d’analyse de page » du logiciel SeeUrank pour comparer et analyser les éléments intrinsèques des 2 pages, et le module d’analyse des backlinks (popularité) pour repérer la qualité du netlinking des 2 pages.

Les éléments techniques de la page :

Focalisons-nous dans un premier temps sur les éléments techniques des 2 pages :

Taille de la page : la taille de la page est un critère important notamment pour réduire son temps de chargement dans le navigateur.

Temps de chargement : Tous les référenceurs s’accordent à dire que le temps de chargement d’une page impacte sur son positionnement dans les moteurs de recherche comme Google ou Bing. Il va de soi qu’un moteur aura tendance à pénaliser une page qui mettra du temps à s’afficher. Ce facteur a directement une influence sur le qualité perçue par l’internaute. Nous avons tous abandonné le chargement d’une page Web sous prétexte qu’elle mettait trop de temps à s’afficher. Les moteurs (comme Google) se doivent donc de proposer à l’internaute une liste de sites qui correspond bien entendu à sa recherche mais également à des critères qualitatifs. Notons que le temps de chargement d’une page dépend du poids de la partie HTML, du poids des images, et du poids et du temps d’exécution des scripts. Il est communément admis que la limite temps de chargement d’une page rapide à lente est de 1,5 secondes.

Il est important de comparer le temps de chargement de votre page avec celle de votre concurrent. C’est souvent dans le détail que se cache les explications des variations de positionnement entre 2 pages.

Informations synthétiques de contenu :

A l’aide de ce tableau, nous pouvons comparer d’une façon globale le contenu des 2 pages :

Les liens dans la page :

Nous comparons ici le nombre de liens présents dans les 2 pages. Combien pointent-ils vers le site ? vers un autre site ?

Ces liens comportent-ils un attribut nofollow ?

 

Comparaison de la Structure de HTML

Focalisons nous maintenant sur la structure HTML des 2 pages.

Dans l’exemple ci-dessus, on peut s’apercevoir que la page de la boutique de Tong en Vert dispose d’1 Title, de 3 balises H1, de 66 balises H2 , de 0 balise H3 et H4 alors que la boutique concurrente (en Orange) dispose de 0 Title, de 1 balise H1, de 7 balises H2 …. 810 Balises liens (A). Ainsi on identifie tout de suite les faiblesses de chacune des 2 pages (par exemple l’une ne disposant pas de Meta Title et l’autre comptabilise 3 Balises H1). Je ne vais pas pousser plus loin l’interprétation de cet exemple. Quoi qu’il en soit, à l’aide de ce tableau nous pouvons très rapidement identifier les points faibles de notre page par rapport à la concurrence.

SeeUrank nous fournit également le nombre de mots-clés présents dans chacune des balises des 2 pages.

Dans l’exemple ci-dessus, la boutique (page en Vert) dispose de 3 balises H1 comprend 13 mots alors que celle de la boutique concurrente (orange) en compte qu’1 seul mot. Il serait à première vue pertinent d’optimiser ici le titre (H1) de la page Orange. (et surement de rajouter un Title à la page 😉 )

 

Analyse de la densité des mots-Clés

Le module d’analyse de page de SeeUrank nous fournit également l’analyse détaillée du contenu des différentes balises de la page.
SeeUrank liste les mots-clés présents dans chacune des balises; et calcule leur occurrence (nombre de fois présents dans la page), leur densité. SeeUrank calcule également le poids de chaque mot-clé dans la page au regard du référencement.

Ainsi nous repérons facilement les forces et les faiblesses des pages en terme de densité de mots-clés présents dans les pages.

Analyse des backlinks que reçoit la page

Je vous propose maintenant d’analyser la stratégie de netlinking des 2 pages. Pour cela, nous devons utiliser le module « Popularité : Analyse des backlinks » de SeeUrank et configurer le module en renseignant les noms de domaines des 2 sites (ainsi SeeUrank analysera les backlinks des 2 sites). A l’aide d’un zoom sur chacune des pages liées nous pouvons analyser finement le netlinking de chaque page du site.

Tableau des backlinks de la page :

SeeUrank nous renseigne sur le nombre de backlinks que reçoit la page (ici 599) et le nombre de sites uniques qui font un lien vers cette page. On peut ainsi comparer le nombre de backlinks et de partenaires que reçoivent les 2 pages concurrentes. Il va de soi qu’un écart trop important entre les 2 pages aura une forte influence sur leur positionnement.

La liste détaillée des sites partenaires et des pages contenant les backlinks est fourni dans le tableau « Détails des liens ».

Nous disposons du nombre d’ancres uniques que reçoit la page (ici dans l’exemple : 30 ancres différents pointent vers la page). On peut donc analyser les ancres qui pointent vers notre page et s’assurer que les mots-clés (ancres) correspondent exactement à la stratégie de positionnement de la page. Si la page est liée par des ancres qui n’apportent pas d’intérêt à son positionnement (comme des ancres : en savoir plus, une image), on peut imaginer demander au webmaster du sites partenaire de modifier le texte de leur lien.

Les ancres qui pointent vers la page du concurrent sont fournies en faisant l’analyse du site concurrent dans SeeUrank (vous pouvez dans la même analyse paramétrer plusieurs sites).

SeeUrank relève le PageRank de la page qui fait donne le backlink. Le LinkJuice envoyé par la page partenaire est également calculé. Nous repérons ainsi les meilleurs pages partenaires de son site mais également celles de ses concurrents.

Ainsi l’analyse des backlinks des pages fournit de nombreuses pistes d’amélioration de sa performance.

Je ne vous propose pas d’approfondir la présentation de ce module, cela pourrait faire l’objet de plusieurs articles.

N’hésitez à apporter des précisions et des commentaires.

Savoir que son site est présent  en 1ere page dans Google sur 50 mots-clés (sur les 600 mots–clés analysés) est un indicateur de référencement global du site. Il permet d’identifier le niveau de visibilité du site sur les moteurs et ainsi de relever les mots-clés sur lesquels il est positionné.

Ainsi, on peut dire que  ce site est plus ou moins bien positionné sur les mots clés « cibles ».

Mais que pouvons nous dire des pages positionnées  ? Comment suivre la performance d’une page ?

Je vous propose de pousser ici l’analyse du référencement sur les pages des sites et de voir comment le logiciel SeeUrank peut nous aider.

En effet, derrière une page d’un site se cache bien souvent la présentation d’un produit, d’un service, ou d’une action stratégique que l’internaute est sensé réaliser. Plus que le positionnement d’un site dans sa globalité, il est donc indispensable d’analyser et de suivre finement la visibilité et la performance des pages de son site.

Dans cet article, je vais vous présenter quelques pistes pour l’analyser. N’hésitez pas à réagir.

Pages du site positionnées

Dans le module « performance du référencement », vous trouverez dans l’onglet performance : l’analyse de la performance des pages.

Ce  tableau liste  les pages du site qui sont positionnées sur les mots clés que nous suivons. (Rappelons ici que l’on n’est pas limité par le logiciel à un nombre de mots-clés à analyser. Il est donc possible de suivre un nombre de mot clé conséquent comme la longue traine et sans sur coût. Par contre, nous vous conseillons de regrouper vos mots clés).

On repère ainsi les pages qui apportent le plus de visibilité au site, celles qui ont obtenu des positions sur les mots-clés analysés.

Il est important ici de vérifier que ces pages correspondent bien à celles de notre stratégie d’acquisition et de transformation.

Nous pouvons également analyser la stratégie de nos concurrents en  identifiant les pages les plus visibles. Et ainsi identifier les pages qui leurs génèrent le plus de visibilité et par conséquence de trafic.  On pourra définir, par exemple, si les concurrents axent leur stratégie de référencement sur des landing pages ou sur une page spécifique….

Revenons au tableau, pour chacune des pages vous disposez d’indicateurs de performance de la page :

Score de visibilité de la page :

Le score de visibilité est un bon indicateur de l’évolution globale de performance de la page. Plus le score est important plus la page est visible dans les moteurs de recherche (le calcul du score prend en compte l’importance des positions, des mots-clés et des moteurs de recherche). En d’autres mots,  plus la page dispose de bonnes positions plus le score est important.

Nombre de visiteur :
A l’aide de Google Analytics, SeeUrank fourni le nombre de visiteur obtenu sur la page durant la période sélectionnée. On peut ainsi voir la répercutions de la stratégie d’optimisation et de netlinking de la pages sur le nombre de visiteur.

Taux de conversion :
Taux de conversion de la page. (objectifs paramétrés dans Google Analytics)

Chiffre d’affaire
Le chiffre d’affaire généré par l’intermédiaire de la page.

Mots-clés sur laquelle la page est positionnée

Pour chaque page, SeeUrank liste tous les mots-clés sur lesquels la page est positionnée.

Et nous fourni :

–       la position du mot-clé dans le moteur (et son évolution)
–       le score de visibilité obtenu par le mot clé
–       le nombre de visite obtenu par l’intermédiaire du mot clé.

Ainsi nous disposons d’informations précises pour suivre l’impact du positionnement sur la page. Information d’autant plus importante si cette page est une « page produit » d’un site de ecommerce.

Analyse et comparaison des pages HTML :

Je ne vais pas détailler la fonctionnalité d’audit de page du logiciel. Mais sachez simplement que SeeUrank donne la possibilité d’effectuer une analyse complète de chaque page HTML  afin d’identifier les éléments internes d’optimisation de chaque page.


L’analyse stratégique du référencement d’un site nécessite bien souvent de suivre le positionnement de plusieurs centaines, voir milliers de mot-clés toutes les semaines (ou tous les jours).
Pour pouvoir structurer son analyse et prendre de bonnes décisions, il est important de pouvoir regrouper ces mot-clés en fonction de leurs thématiques, de leurs importances ….. de votre stratégie.

Bien structurées, les groupes de mot-clés vous permettront, bien souvent, d’extraire des enseignements stratégiques pour accroitre la visibilité de votre site.

Alors, segmentez vos mots-clés en plusieurs groupes lors de vos analyses pour :

Le logiciel SeeUrank vous propose de créer des groupes de mot-clés afin de segmenter les résultats de vos analyses de Performance et de Concurrence.

Je vais vous détailler ces différents points dans ce post en m’appuyant sur les résultats fourni par le logiciel.

Alors donnez une dimension supplémentaire à l’analyse de vos positions. 😉

-1- Identifiez les faiblesses de votre site par segment de marché

Il est fréquent pour un site de vouloir être visible sur plusieurs thèmes, plusieurs gammes de produits ou de services… Créez des groupes de mot-clés thématiques afin de suivre et d’analyser la performance SEO du site sur vos différents segments de marché ou de produits.

En effet, ce n’est pas parce que mon site est très performant sur la thématique « banane » qu’il le sera tout autant sur la thématique « cacahouète ».  D’une part, parce que la concurrence y est différente ; d’autre part parce que les contenus de mon site visant cette thématique sont différents.

Taux de présence en 1ère page Google pour mes différents groupes de mots-clés

L’utilisation de ces groupes de mots-clés thématiques dans l’analyse de Performance (avec SeeUrank) permet notamment d’obtenir pour chaque thème du site un taux de présence en Top10.
Dans l’exemple ci-dessus, le site est présent en 1ère page de Google sur 94% des mots-clés de la thématique « marketing »… mais il est complètement absent sur les mots-clés des thématiques « webmaster » et « e-mailing ».

-2- Evaluez la force de vos concurrents

On peut utiliser ces groupes de mots-clés pour suivre précisément la force de la concurrence de son site.

En analysant chaque thème, on peut identifier et analyser des concurrents spécialisés et/ou très présents sur un thème particulier (même s’ils sont discrets dans le classement global).
Ainsi, on se rend bien mieux compte de la réalité et de la force de la concurrence en adoptant un découpage thématique plus précis de ses mots-clés.

Sites leaders sur le sous-thème SEM

Dans l’exemple ci-dessus, on visualise les 20 concurrents sur la thématique de « mots-clés SEM ». On dispose de l’évolution de leur classement et de leur score de visibilité. Le site en rouge est le site propriétaire.

-3- Veillez sur votre marque

Pour les marques à forte notoriété, les requêtes incluant directement le nom de la marque sont une part importante des recherches des internautes sur Google.

Il est essentiel à plus d’un titre de vérifier qui se positionne sur ces requêtes contenant votre marque.

En créant un groupe de mots-clés contenant sa marque, je vais pouvoir :

-4- Identifiez les gisements de profit pour accroitre votre business

Une autre approche pour que les groupes de mots-clés vous apporte du relief à votre analyse de positionnement: regroupez les mots-clés en fonction de leur rendement, de leurs caractères stratégiques, des efforts en terme de référencement à mener…

En pratique si le regroupement se fait en fonction du rendement, l’idée est d’isoler dans un groupe les mots-clés qui ont le meilleur taux de conversion et/ou le panier moyen le plus favorable. Autant de mots-clés sur lesquels tout gain de visibilité sera particulièrement profitable… des mots-clés auxquels je dois porter une attention particulière.

-5- Allez à l’essentiel sans sacrifier la vision globale

Suivre son positionnement sur un grand nombre de mots-clés est pertinent, mais crée une surabondance d’information qui peut faire perdre de vue les mots-clés décisifs.

Afin de jongler facilement entre la perception globale de mon positionnement, et l’essentiel, je peux découper ma liste en « mots-clés principaux » et « mots-clés longue traine ».

Ici c’est le trafic généré (fournit dans SeeUrank) qui permet le découpage de la liste de mots-clés en deux groupes.

Mots-clés longue traine ou pas ?

Il n’existe pas de règle permettant de définir ce qui est longue traîne ou pas. La séparation entre ces deux groupes résulte d’un choix arbitraire, adapté à chaque site. Ce découpage permet de se focaliser sur les mots-clés sensibles avant de fouiller la longue traîne à la recherche de mots-clés au potentiel de trafic ou de conversion intéressant. On peut évidemment faire plus de deux groupes.
Notez : Si votre liste de mots-clés longue traîne doit bouger en permanence, Si vous souhaitez enrichir en permanence votre liste de mots-clés longue traîne, il est peut-être plus judicieux d’utiliser une séparation plus forte qu’un groupe de mot-clé.

 

Et vous ? Comment utilisez-vous les groupes de mots-clés ?

Feedback est un petit outil intégré à SeeUrank dans la dernière mise à jour. Il vous permettra, si vous le souhaitez, de nous faire parvenir anonymement vos statistiques d’utilisation du logiciel.
Si vous avez fait la mise à jour 4.15 de SeeUrank, une fenêtre vous à automatiquement proposé l’activation de Feedback.

A quoi servent ces statistiques ?

Feedback nous sert à savoir comment vous utilisez SeeUrank. Ces statistiques apporteront des réponses aux questions du type :
Quelle quantité d’information traitez-vous ?
Quels sont les modules que vous utilisez le plus ?
Peut-on dégager des types d’utilisateurs différents ?
etc…

Les réponses apportées par ces statistiques d’utilisation bénéficieront donc grandement à l’évolution des fonctionnalités et à l’amélioration de l’ergonomie de SeeUrank.

 

Est-ce sécurisé ?

Les données transmises à Yooda sont à la fois ANONYMES et NON-SENSIBLES.
Cela veut tout d’abord dire que personne ne peut identifier l’utilisateur caché derrière l’anonymat des statistiques.
Ensuite, cela signifie qu’aucun « espionnage industriel » n’est possible avec les données transmises. Nous ne remontons ni liste de mots-clés, ni liste de sites analysés.

Voici la liste complète des données remontées par Feedback :

 

Comment activer/désactiver Feedback ?

Pour les utilisateurs actuels de SeeUrank, Feedback sera désactivé par défaut. Une activation volontaire de votre part sera donc requise pour activer cette remontée d’informations.
Cette activation se fait sur l’écran d’options générales de SeeUrank (Menu SeeUrank > Options SeeUrank).

 

Pour les nouvelles installations de SeeUrank, la fonctionnalité Feedback sera activée par défaut. Sa désactivation se fait également dans les options générales de SeeUrank.

 

 

 

Le 15 septembre dernier, Yooda présentait au Salon E-Commerce Paris 2011 une conférence ayant pour thème le pilotage d’une stratégie de référencement à l’aide de SeeUrank Falcon.
Cette conférence proposait d’abord une structure pour une démarche de référencement maîtrisée. Ensuite à travers des analyses de la structure du siet, de son contenu et de sa popularité, ainsi qu’a des mesures de performance; la présentation donnait un aperçu de l’apport de SeeUrank pour le pilotage de cette stratégie de référencement.

Vous trouverez ci-dessous le diaporama ayant servi de support visuel à cette intervention.

 

 

 

 

Aujourd’hui encore, les annuaires sont probablement le moyen le moins coûteux pour obtenir des backlinks. C’est pourquoi le référencement dans les annuaires constitue souvent la première phase d’une campagne de netlinking.
Cependant, pour que ces backlinks en provenance des annuaires améliorent votre référencement, vous devez respecter certaines bonnes pratiques

 

 

1. Bonnes pratiques de rédaction

La fiche que vous allez soumettre aux annuaires comprends principalement un titre et une description représentant votre site web. Voici les bonnes pratiques à adopter dans la rédaction des titres et descriptions de votre site :

 

Titre = mots-clés

Pour rédiger vos titres, vous devez donc partir des expressions clés que vous visez.

Dans la très grande majorité des cas, l’annuaire utilisera ce titre comme texte d’ancre du lien vers votre site. Ce même texte d’ancre du lien sera perçu par le moteur comme un qualificatif décrivant votre site. En cela, le moteur l’utilisera comme une indication que votre site est pertinent pour les mots-clés contenus dans le titre. Grand avantage du référencement dans les annuaires, c’est vous qui allez choisir les mots-clés utilisés dans ce lien. Cela ne signifie pas que votre titre doit une liste de mots-clés. Celle-ci serait à juste titre refusée par les annuaires.
Exemples de mauvais titres : « site de Yooda », « logiciel outils référencement seo »
Exemples de bons titres : « Yooda – logiciels SEO professionnels » ou « Logiciels de référencement »

La variété :

A chaque fois que votre site sera référencé par un annuaire, cela créera un nouveau contenu sur le web. Ce contenu sera indexé par les moteurs de recherche. Si vous utilisez toujours les mêmes textes, les contenus créés seront quasi-identiques sur les différents annuaires. Ces contenus dupliqués sont un problème pour la pertinence des moteurs. En effet, comment jugeriez-vous Google si lors d’une recherche, il vous proposait 10 fois le même texte repris sur des sites différents ? Les moteurs, à commencer par Google, vont donc chercher à se débarrasser des contenus identiques (filtre anti « duplicate content » chez Google).
C’est pour cela que vous devez impérativement rédiger plusieurs titres et descriptions différentes :

 

 

2. La recherche des annuaires

Le netlinking est un travail qui est aussi couteux que crucial pour votre référencement. Il est donc important de ne pas travailler pour rien et soumettre votre site uniquement dans les annuaires qui améliorent votre référencement ; et qui de leur coté s’intéresseront également à votre site.

Des thématiques ciblées :

Il ne sert à rien de proposer votre site dans une catégorie qui ne le concerne pas directement. Il sera rejeté. Vous aurez perdu votre temps, celui du webmaster et une description.

Attention également à la thématique générale de l’annuaire. Une catégorie « Agences » dans l’ « Annuaire de l’immobilier » ou dans l’ « Annuaire du référencement » ne listerait pas les mêmes sites.
Dans un premier temps, faites une recherche d’annuaire et de catégories correspondant très précisément à la thématique de votre site. Ensuite, vous pourrez élargir progressivement votre recherche.

Soyez sélectifs :

 

 

3. La soumission aux annuaires

Adaptez votre contenu à l’annuaire

La plupart des annuaires ont un axe éditorial particulier. Il ciblera un type de sites, un métier ou une activité, une localité etc… Adaptez votre soumission à l’annuaire et à la catégorie dans laquelle vous proposez votre site. Parfois, changer une paire de mots suffit à changer une soumission refusée en soumission acceptée.

Étalez vous soumissions dans le temps

Les moteurs sont sensibles aux changements soudains de la popularité d’un site. Le site d’une entreprise a besoin d’afficher une popularité pérenne par un afflux régulier de liens. Étalez donc votre travail de référencement sur plusieurs mois. Évitez de dépasser les 50 soumissions par semaine, surtout si votre site est récent.

 

 

 

Le logiciel Yooda Submit et sa base d’annuaires intégrée a été conçu pour vous permettre de respecter ces bonnes pratiques.
> Testez-le gratuitement

Une mise à jour technique et fonctionnelle de SeeUrank Falcon sera publiée aujourd’hui. Voici quelques détails et des conseils pour appliquer cette mise à jour.

Cette mise à jour de SeeUrank cumule des avancées techniques et quelques ajouts fonctionnels. Le change-log détaillé est disponible ici : http://www.yooda.com/produits/soft/changelog.php

Voici quelques points à remarquer dans l’application de cette mise à jour.

Conseils pour appliquer la MAJ

Cette mise à jour touche tous les exécutables du logiciel. Par ailleurs, elle normalise également la base de donnée. De ce fait, l’application de cette mise à jour peut-être longue. Comptez 5 minutes au minimum, et beaucoup plus si vous avez beaucoup de données.
Afin de ne pas immobiliser votre SeeUrank, nous vous conseillons d’exécuter cette mise à jour pendant votre pause de midi ou même le soir.

 

Les mises à jour FONCTIONNELLES

 

Les mises à jour TECHNIQUES

 

N’hésitez pas à contacter le support technique Yooda pour toute question : support (at) yooda .com